Périphéries financières angevines

CouvCEF548

Périphéries financières angevines

Institutions et pratiques de l’administration de territoires composites (XIIIe-XVe siècle)

Date de publication
11-2017

Collection de l'École française de Rome 548

Carrefour historiographique des trente dernières années, le thème centre-périphérie a été choisi pour la deuxième édition d’EUROPANGE. Les essais rassemblés s'articulent autour de la double intention d'observer les aspects des réalités politiques qui sont entrées dans l'orbite des Anjou et d'approfondir les relations qui ont été créées par la famille royale dans tout l'espace Angevin dans le but commun d'analyser les structures et la cohérence des appareils financiers. Les institutions, la gouvernance, les systèmes de drainage des ressources et les politiques économiques sont quelques-uns des sujets abordés dans un recueil qui, grâce à l'analyse prosopographique, contribue également à la comparaison entre les domaines articulés de la domination angevine. Le volume offre ainsi un premier moment important de réflexion sur la circulation des élites financières dans un espace de frontières changeantes et variables où le terme « périphérie financière » acquiert une signification heuristique pour l'étude d'une monarchie qui a gouverné pendant environ deux siècles dans une grande partie de l'Occident médiéval.

Serena Morelli enseigne l’histoire médiévale auprès du Dipartimento di Lettere e Beni culturali dell’Università della Campania « Luigi Vanvitelli ». Spécialiste des « élites » bureaucratiques et des géographies administratives, elle est l'auteur de nombreuses publications sur le Mezzogiorno angevin et aragonais. Parmi ses livres : Per conservare la pace. I giustizieri nel Regno di Sicilia da Carlo I a Carlo II d’Angiò, Napoli, Liguori, 2012 ; Il quaderno di Nucio Marinacio. Erario del principe Giovanni Antonio Orsini da Lecce a Santa Maria di Leuca 1461-1462, Napoli, Paparo Edizioni, 2013.

 

Version en ligne