Tebtynis

Tebtynis

Situé en bordure sud du Fayyoum, à la limite des cultures et du désert, le village de Tebtynis est l’un des sites les plus remarquables et les mieux connus de l’oasis. Il fut fondé sous la XIIᵉ dynastie (vers 1800 av. J.-C.) et habité de manière ininterrompue jusqu’au XIIᵉ siècle de notre ère. Ses ruines forment un kôm d’environ 400 000 m², autour duquel s’étend une vaste nécropole avec des sépultures humaines et animales (crocodiles, ibis, faucons). Connu pour ses papyrus exhumés par milliers en 1899-1900, le village a été une première fois exploré par des missions italiennes (1929-1935). Les fouilles reprises en 1988 par une mission conjointe de l’Ifao et de l’université de Milan, portent sur les vestiges du temple de Soknebtynis, en lisière du désert, et sur le quartier voisin. Les vestiges relativement bien conservés révèlent le degré d’hellénisation de la population à partir du début de l’époque ptolémaïque.