Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale

La collection Fouilles de l’Institut français d’archéologie orientale (FIFAO) se consacre à la publication scientifique des travaux archéologiques conduits sur l’ensemble des chantiers de l’Ifao. Elle est constituée de plusieurs séries : Balat, Tebtynis, Karnak-nord, Archéologie islamique, etc.

ISSN : 0768-4703
Domitianè - Kainè Latomia (Umm Balad)
Le praesidium et les carrières
Date de publication
Auteur publication

Les fouilles (ministère des Affaires étrangères/Ifao) menées à Domitianè/Kainè Latomia (Umm Balad) en 2001‑2003 viennent préciser nos connaissances sur l’occupation du désert Oriental d’Égypte à l’époque romaine. Ce site, implanté dans le massif du Porphyritès, possède un gisement de « » (diorite), dont la tentative d’exploitation a entraîné, sous Domitien, la construction par l’armée d’un petit fortin qui a servi de base de vie aux ouvriers des carrières.

Gebel el-Zeit III
Les figurines féminines en terre cuite
Date de publication
Auteur publication

Au IIe millénaire av. J.-C., des expéditions pharaoniques traversent le désert oriental égyptien afin d’aller extraire la galène du Gebel el-Zeit au bord de la mer Rouge. Attenant aux mines, un sanctuaire d’Hathor « maîtresse de la galène » consiste en un enclos de pierres sèches adossé au rocher. Il comportait un abondant matériel déposé en , datable de la XII dynastie au règne de Ramsès II, notamment des figurines féminines en terre cuite enveloppées de riches étoffes et parées de bijoux.

Ouadi el-Jarf I
Les installations du littoral
Date de publication

Le port pharaonique du Ouadi el-Jarf est constitué d’un ensemble d’installations (galeries magasins, campements, installations maritimes) qui se répartissent sur une distance d’environ 5 km, entre le piémont du Gebel Galala el-Qibliya et la côte du golfe de Suez.

Mirgissa IV
La forteresse haute et les enceintes
Date de publication

Construite au sud des rapides de la deuxième cataracte, la forteresse haute de Mirgissa/Iqen protège ce site de la frontière méridionale de l’Égypte et contrôle les voies fluviales et terrestres ; liée aux enceintes qui entourent les habitats de la plaine, les ateliers et les installations portuaires, elle fut probablement édifiée sous le règne de Sésostris I, comme Bouhen plus au nord.

La nécropole hellénistique de Plinthine
Date de publication

La nécropole hellénistique de Plinthine, située à environ 800 m à l’ouest de l’établissement urbain de Kôm el Nogous/Plinthine, aux marges occidentales de la chôra alexandrine, a été aménagée sur et dans la ride de calcarénite ou ténia qui sépare la Méditerranée du lac Mariout.

Mirgissa VI
La ville hors les murs
Date de publication
Auteur publication

Le volume VI de la série Mirgissa est consacré à la publication de la ville civile égyptienne MI, une des implantations les plus anciennes sur le site. Située au nord de la forteresse à laquelle elle était reliée par l’une des premières enceintes, elle fermait la zone portuaire du Iqen. Elle fut probablement construite sous Sésostris I, comme Bouhen à l’autre extrémité des rapides de la deuxième cataracte. Cet habitat, proche du Nil, a la forme d’un vaste quadrilatère ; il est protégé par sa propre enceinte de pierres. Le plan diffère des « villages d’ouvriers ».

Adaïma IV
La parure en contexte funéraire : technique, esthétique et fonction
Date de publication
Auteur publication

Ce quatrième volume de la série dédiée aux fouilles d’Adaïma est consacré aux parures découvertes dans les sépultures du site. L’étude concerne plus de trois cents parures réparties dans cent quatre-vingt-sept sépultures. Leur description, ainsi que celle des tombes, est accessible sur le catalogue en ligne sur le site de l’Ifao. Sont abordés trois domaines liés à l’ornementation : la technique, l’esthétique et la fonction des parures dans le domaine funéraire.

Kôm el-Khilgan
La nécropole prédynastique
Date de publication

La nécropole prédynastique de Kôm el-Khilgan (Delta oriental) a fait l’objet de quatre campagnes de fouille, de 2002 à 2005, dans le cadre des chantiers de l’Ifao. Plusieurs sondages ont été réalisés qui ont permis de mettre au jour un ensemble funéraire du plus grand intérêt pour mieux comprendre les grands changements culturels qui se sont produits au IV millénaire en Égypte. Deux cent trente-neuf tombes ont été fouillées, qui présentent clairement deux ensembles différents par leur mode d’inhumation et leur matériel funéraire.

Balat XII
The Sheikh Muftah Site
Date de publication
Auteur publication

Au nord des enceintes pharaoniques d’Ayn Asil à Balat, sur le bord oriental de l’oasis de Dakhla, la mission archéologique de l’Institut français d’archéologie orientale a mis au jour un site étendu, datant de la IV dynastie (ca. 2600 BC), composé de différents campements individuels. Ces campements n’étaient pas des campements de longue durée, mais ils furent occupés de manière régulière et soutenue.

The Island City of Tinnis
A Postmortem
Date de publication
Auteur publication

Sur une île du lac Manzala, au nord-est du delta du Nil, se trouvent les ruines de Tell Tinnis, port et centre industriel autrefois prospère de la fin de l’époque romaine au Moyen Âge. Bien que très peu de traces en soient encore visibles en surface, des vestiges matériels sont préservés sous terre, accessibles grâce aux études géophysiques et géoarchéologiques, ainsi qu’à la télédétection.