Antiquité

Vente promotionnelle des publications de l'EFR – 16 et 17 novembre 2018

Réduction exceptionnelle sur les ouvrages disponibles et publiés jusqu'en 2013

Les publications de l'École française de Rome, en association avec la librairie De Boccard à Paris, vous donnent rendez-vous pour leur vente promotionnelle de fin d'année les 16 et 17 novembre 2018.

Réduction exceptionnelle de 70% sur tous les titres disponibles et publiés entre 1972 et 2013

 

Bambini nel « limbo »

 
 
Collection de l'École française de Rome 552
 

Il volume offre una sintesi generale e un’analisi critica della documentazione disponibile (diretta e indiretta) relativa ai santuari fenici e punici chiamati tofet, esaminando le diverse proposte interpretative e cercando di prospettare nuove strad

Autour de la notion de sacer utilisateur_EFR jeu, 06/21/2018 - 17:39

Collection de l'École française de Rome 541
Roma: École française de Rome, 2017
ISBN: 978-2-7283-1288-7

Publication en ligne OpenEdition Books

Musiques ! Prix des Muses utilisateur_EFA jeu, 03/15/2018 - 13:06

Le catalogue de l'exposition Musiques ! - co-organisée par le musée du Louvre-Lens, la Obra Social "la Caixa" et le musée du Louvre, en partenariat avec les Écoles françaises à l'étranger :

Le privilège de liberté utilisateur_EFR mer, 03/14/2018 - 11:46
Classiques de l'École française de Rome

De l’époque grecque classique à l’Antiquité tardive, la cité – polis en grec, civitas en latin – constitue un système politique dominant parmi les peuples de la Méditerranée. Mais qu’advient-il de ce modèle d’organisation quand, à la fin du Ier siècle avant notre ère, Octave-Auguste fonde un empire territorial, le plus vaste ayant jamais existé ?

Musiques ! Échos de l'Antiquité utilisateur_EFR jeu, 07/20/2017 - 19:53

Projet d’archéo-acoustique d’un temple égyptien - Le pronaos de Dendara utilisateur_EFR mer, 06/28/2017 - 11:05

Le site de Dendara, situé à 75 km au nord de Louqsor, est un lieu majeur pour étudier les processions et les pratiques religieuses en lien avec le son à l’époque ptolémaïque et romaine.

Dans un état de conservation exceptionnel, le temple et ses édifices permettent une mise en relation entre rituels et espaces. Dédié à Hathor, « déesse de la musique », elle y était vénérée au son des sistres, colliers-menit, tambourins, harpes et luths, sans oublier les diverses manifestations vocales.