Centre monumental de Baelo Claudia

Centre monumental de Baelo Claudia

L’agglomération antique de Baelo se situe dans la baie de Bolonia, au cœur du détroit de Gibraltar, à la pointe méridionale de l’Espagne, sur le territoire de la commune actuelle de Tarifa (province de Cadix, Andalousie). Strabon signale qu’elle fut sous l’Empire le principal port d’embarquement pour Tanger, ainsi qu’un important centre de production de salaisons de poissons (Géographie, III, 1-8). Ses vestiges occupent une superficie d’une dizaine d’hectares intra-muros. Les premières occupations dans la baie remontent au IIe siècle av. J.-C., mais la première véritable agglomération date probablement de l’époque augustéenne (Sillières 1995, 53). Cette petite cité de Bétique obtint vraisemblablement sous le règne de Claude le statut privilégié de municipe romain. À partir de cette date, la ville fut dotée d’une nouvelle parure monumentale (fig. 1). Au IIIe siècle, des traces de ruines des édifices antérieurs, probablement liées à un séisme, ont été constatées. La ville se transforme alors mais ne disparaît pas et l’occupation se maintient longtemps après la fin de l’administration provinciale romaine en Hispanie, jusqu’à la fin du VIe siècle voire au début du VIIe siècle apr. J.-C, au cœur de la période wisigothique, quand elle est définitivement abandonnée. Son abandon au début du VIIe siècle a permis une bonne conservation de la ville antique, ce qui en fait un jalon essentiel dans notre connaissance de l’urbanisme des cités romaines de la péninsule Ibérique, et de l’Occident romain.