Journées d'études des EFE dédiées au numérique

Journées d'études des EFE dédiées au numérique

Journées d'études

Les 7 et 8 octobre 2019 se sont déroulées les Journées d'études des EFE, organisées par Bruno Morandière et dédiées au numérique, à la Casa de Velázquez à Madrid.

Les 5 directeurs, mais aussi les directeurs des études, les responsables des publications et des archives et les informaticiens du réseau se sont retrouvés pour échanger au sujet des chantiers et politiques numériques des Écoles.

Les représentants des infrastructures de recherche partenaires étaient aussi présents : Marie Pellen pour OpenEdition ; Adeline Joffres et Nicolas Larrousse pour Huma-Num ; Dominique Roux pour Métopes et Hélène Bégnis pour Persée.

Des ateliers sur "les relations entre les données de la recherche et les publications numériques" et "les formes d’édition hybrides" et une table ronde intitulée : "Données de la recherche et publications" se sont déroulés lors de la deuxième journée.

 

Programme

Lundi 7

Matinée : présentation générale des politiques numériques des Écoles 

9h00

Ouverture (Michel Bertrand) - Présentation du réseau de Écoles françaises à l’étranger (Christophe Marquet)

9h15

Présentation des journées et des thématiques (Bruno Morandière)

 

9h30

EFA – Véronique Chankowski : présentation de la politique numérique de l’École

 

 

10h00

EFR – Brigitte Marin et François Fouriaux : présentation des chantiers numériques de l’École

 

10h30

IFAO – Laurent Coulon : l'IFAO et la transition numérique

 

11h00

Pause

 

11h30

EFEO – Christophe Pottier et Vincent Tournier : présentation des chantiers numériques de l’École, exemple de l’édition de corpus épigraphiques

 

 

12h00

CVZ – Richard Figuier : présentation de la politique numérique de la Casa de Velázquez

 

12h30 Discussion

 

Après midi : Présentation générale des infrastructures de recherche 

15h00

OpenEdition – Marie Pellen

 

15h30

Huma-Num – Adeline Joffres / Nicolas Larrousse

 

16h00

Métopes – Dominique Roux 

 

16h30

Persée – Hélène Bégnis

 

17h00-18h00 Discussion

 

 

Mardi 8

Matinée : ateliers présentant des projets regroupés en deux thématiques : les relations entre les données de la recherche et les publications numériques et les formes d’édition hybrides puis une table ronde avec une présentation rapide de chaque infrastructure sur les actions en cours ou à venir sur la thématique « Données de la recherche et publications ».

Données de la recherche et publication numériques

9h00

Publication numérique, data journals et accessibilité des données de la recherche (archives et corpus)
par Bertrand Grandsagne (EFA)

L’EfA souhaite aborder le double sujet des publications exclusivement numériques et de l’accessibilité des données (archives, corpus…). Si les publications de l’EfA reprennent tout d’abord les caractéristiques de publications traditionnelles par leur objet et leurs visées (publications scientifiques dans des collections bien définies), elles s’appuient également sur des ensembles de données (archives, autres publications, corpus etc.) stockés sur différentes plateformes. L’EfA souhaite étudier la faisabilité d’une édition numérique permettant un accès en ligne à l’ensemble de ces données, avec pour objectif d’augmenter la visibilité et l’impact des résultats de la recherche et la « citabilité » des données.
Ce type de publication multi-supports, qui peut être interdisciplinaire et réunir un nombre important d’acteurs, pose des questions techniques (également juridiques et commerciales) : développement d’outils spécifiques (3D en SHS, par exemple), recommandation de bonnes pratiques, partenariats pluridisciplinaires, mutualisation des ressources, pérennité et accessibilité, métadonnées etc.
 

9h20

Megara Hyblaea, entre passé et avenir : archives, acquisition de données et publication
par Nicolas Laubry (EFR)

Dans le cadre du projet MEGA (2017-2021), dirigé par H. Tréziny et J. Chr. Sourisseau et qui a vu la reprise des fouilles à Megara Hyblaea qui est un des chantiers historiques de l’EFR, une réflexion est actuellement menée pour l’enregistrement et, dans un second temps, une éventuelle mise à disposition des archives de fouilles anciennes du site, en lien éventuel avec le consortium MASA ; en outre, à côté de nouveaux protocoles d’enregistrement des données de fouilles (Syslat), de nouvelles pistes sont désormais envisagées pour la publication des futures monographies, articulant les volumes papiers de la Coll. EFR avec des données en ligne, dont une version expérimentale et très artisanale a été mise en œuvre pour le volume sur les nécropoles. Il s’agira donc de proposer une brève présentation de ces entreprises et de réfléchir aux modalités possibles de leur concrétisation au sein du ResEFE ou en lien avec lui. » 
 

9h40

Rapports d’opérations et archivage numérique des données : développements en cours (L. Coulon, Fr. Abécassis, B. Kasparian, C. Gaubert, M. Gousse, C. Larcher)
par Laurent Coulon (IFAO)

Le rapport d’activité annuel de l’IFAO se présente actuellement sous la forme d'un PDF compilant les textes des rapports des différents programmes et missions. S’il représente un bilan essentiel des activités de l’institut, il ne permet pas de valoriser individuellement les rapports des opérations, de les relier aux pages web dédiées à celles-ci ni de les associer à un portail commun des EFE. Le projet en cours de développement est donc de transformer ce rapport en une véritable publication numérique sous XML à l'instar du BIFAO (dont il est originellement un supplément). L’enjeu est également de faire de ce projet un pilote pour mettre en place des relations dynamiques entre documents publiés et documents archivés, ce qui implique, en préliminaire, la systématisation d’un archivage structuré des données numériques fournies par les chantiers et programmes. 
 

 

 

10h00

Questions diverses et discussion

 

Formes d’édition hybrides

10h30

Tolède à la fin du Moyen Âge : urbanisme et société 
Jean-Pierre Molénat et Jean Passini  (Collection Sources de la Casa de Velázquez-SCV) 

par Jean Passini et Laurent Callegarin

Les deux auteurs se sont donnés pour tâche d’étudier la ville médiévale de Tolède en confrontant les sources écrites et le tissu urbain subsistant. Les premières sont étonnamment fournies et comprennent deux documents essentiels, l’un du milieu du XVe siècle, inédit, et l’autre de 1491-1492. La première étape du projet éditorial, relativement classique, consiste à transcrire et à comparer ces deux manuscrits pour apprécier les structures et l’évolution de l’habitat, ainsi que les informations sur les habitants et la constitution des patrimoines fonciers ; la deuxième étape y adjoint une base de données sur le bâti encore en élévation couplée à un système d’information géographique (SIG). Ainsi ce livre électronique disposera de liens systématiques entre le texte et le serveur distant (hébergé par Huma-Num) qui abritera les données numériques permettant de géolocaliser les maisons sur un plan d’ensemble, de visualiser leur planimétrie et l’évolution de celle-ci, ainsi que de restituer certaines demeures en 3D.
Cet ouvrage, ambitieux tant dans sa visée historiographique que dans sa dimension technologique, donnera une connaissance intime de l’habitat tolédan au XVe siècle.
 

10h50

Sendas epigráficas / Sentiers épigraphiques (Collection de la Casa de Velázquez-CCV)
par Vincent Debiais et Morgane Uberti

L’ouvrage Sendas epigráficas / Sentiers épigraphiques (titre provisoire) est issu d’un programme scientifique (LIMITS), coordonné par les trois éditeurs, qui se proposait de sonder les limites de l’épigraphie médiévale, en travaillant sur la diversité des pratiques graphiques. Le suivi scientifique du programme s’est fait au moyen d’un carnet Hypothèses (OpenEdition : https://epimed.hypotheses.org/537).
Les coordinateurs de ce programme ont eu à cœur d’ouvrir leurs travaux à d’autres regards, en mettant une approche savante à l’épreuve du sensible. Autrement dit, ils ont invité six artistes (compositeurs, graveurs, plasticiens et vidéastes) de la promotion de l’Académie de France à Madrid à monter une exposition temporaire autour du fait épigraphique. Les artistes se sont prêtés au jeu en proposant chacun ou en binôme une création inédite qui s’est modelée, au fil des échanges, en un parcours en trois dimensions : le signe, l’espace et le temps.
L’exposition s’est déroulée dans le courant du mois de mai 2019 dans la galerie de la Casa de Velázquez. Dès le début de l’aventure, il a été question de réaliser un livre électronique qui rendrait compte non seulement des travaux des scientifiques (programme LIMITS), du processus d’élaboration de l’exposition, des regards croisés de chercheurs en anthropologie, sociologie et histoire de l’art sur l’exposition temporaire, mais également des œuvres des artistes. L’ouvrage se doublera d’un blog, qui démarrera parallèlement au processus éditorial et qui accueillera des extraits de textes et des créations difficilement exportables dans un livre même électronique. Ainsi la gageure est de réaliser un ouvrage qui mêlerait texte, son, photographie, image vidéo et image 3D et qui entrerait en interaction avec un blog.

 

11h10

Questions diverses et discussion

 

 

11h30

Pause

 

12h30

Table ronde sur la thématique « Données de la recherche et publications ».
Intervenants : Marie Pellen, Dominique Roux, Adeline Joffres / Nicolas Larrousse, Hélène Bégnis.
Modérateur : Bruno Morandière


Cette table ronde permettra d’aborder les questions suivantes : 

  • Exposition et pérennisation des données de la recherche
  • Articulations entre données de la recherche et publications
  • Publications outillées / hybrides (SIG, 3D, parcours non linéaires, …) quelle forme papier parallsèle en cas de double édition, quelle forme d’archivage, quelle plate-forme de diffusion pérenne pour ces formes d’édition, …
  • Discussion sur les synergies à construire avec les EFE
14h00 Déjeuner