Les maladies infectieuses dans l’Antiquité. Sources écrites et archives bio-archéologiques

Les maladies infectieuses dans l’Antiquité. Sources écrites et archives bio-archéologiques

Les maladies infectieuses

Lieu et date de l'événement :

École française de Rome (piazza Navona 62)

Du à 09h30
au à 16h00
Journées d'études
 
FR

Ces journées, qui s’inscrivent dans le champ de réflexion actuel sur les épidémies anciennes, ont pour finalité de promouvoir des discussions méthodologiques dans la perspective d’une exploitation conjointe des textes et des données archéologiques provenant de sites funéraires en Europe et en Méditerranée. Elles visent d’abord à montrer la contribution devenue essentielle de l’archéologie dans la reconstruction de l’histoire ancienne des maladies pestilentielles et de leurs répercussions sociétales, tout en faisant le point sur les analyses de paléobiochimie concernant la détection des agents pathogènes. La rencontre cherchera en second lieu à poser les jalons d’un corpus historique des crises épidémiques antiques fondé sur différents types de sources (textes littéraires, écrits médicaux et juridiques, documentation papyrologique etc.) afin d’esquisser un bilan chronologique des maladies infectieuses durant l’Antiquité et de discuter leurs effets sur les attitudes des populations (résilience sociale et culturelle, prise en charge religieuse, conceptions médicales, règlements sanitaires, traitement des malades et des cadavres...). Elle fera pour cela discuter un groupe international de chercheurs représentant l’ensemble des disciplines aujourd’hui impliquées par l’histoire des maladies infectieuses.

EN

In the context of the current reflections about ancient epidemics, this workshop aims at promoting methodological discussions in order to deal simultaneously with ancient texts and archaeological evidence from funerary sites in Europe and around the Mediterranean. First, it would like to show the now crucial contribution of archaeology for reconstructing the ancient history of pestilences and their societal consequences, and, in the meantime, to give an updated review of biochemical analysis for the detection of pathogen agents. The meeting will also pave the way for a historical corpus of ancient epidemics relying on various evidence and sources (literary texts, medical and legal writings, papyrus etc.) in order to draw a chronological overview of infectious diseases in Antiquity and to question their effects on populations (socio-cultural resilience, religious care, medical theories, sanitary rules, ways of dealing with sick peoples and the dead…). Scholars and specialists of all the disciplines involved in the history of infectious diseases will be brought together to discuss these topics.