Les sociétés démocratiques en France et en Espagne : fragilités et mutations

Mélanges de la Casa de Velázquez 48-1

Les sociétés démocratiques en France et en Espagne : fragilités et mutations

Mélanges de la Casa de Velázquez 47-2

Date de publication
11-2017

Auteur publication

Les démocraties occidentales étaient déjà l'objet de critiques avant la récession économique qui débute en 2008. Celle-ci, en réduisant la capacité d’action publique, n’a fait qu’accroître le mécontentement populaire vis-à-vis de ces États modernes et de leurs classes politiques. S’attachant aux cas espagnol et français, ce dossier analyse divers aspects de cette crise des régimes démocratiques actuels. Il aborde d’abord trois problématiques sociales (l’accès aux services sociaux, l’emploi des jeunes et l’intégration des minorités) face auxquelles les décideurs publics ont été particulièrement inefficaces, alimentant de la sorte la défiance citoyenne à leur égard. Les travaux suivants se penchent sur certaines des réactions à cette « récession sociale » survenues en France et en Espagne. Les réactions traitées ici ont en commun qu’elles remettent en question la représentation démocratique telle qu’elle a fonctionné lors des décennies précédentes, que ce soit par l’émergence de nouveaux acteurs politiques de premier ordre ou via l’introduction de mécanismes de démocratie participative dans l’exercice de l’autorité publique.