De fumées et de sang

 De fumées et de sang. Pollution minière et massacre de masse. Andalousie - XIXe siècle

De fumées et de sang

Pollution minière et massacre de masse. Andalousie - XIXe siècle

Date de publication
09-2017

Auteur publication

Minas de Riotinto, 4 février 1888 : des milliers de mineurs et d’habitants des villages alentour manifestent contre les calcinations de pyrites à l’air libre pratiquées par la Rio Tinto Company, dont les fumées toxiques affectent gravement la santé publique, l’agriculture, l’environnement. Placée au milieu d’une foule pacifique, l’armée tire sans sommation, faisant près de 200 morts, bilan travesti par les autorités, sans équivalent dans l’Europe du temps.
À partir de centaines de documents d’archives inédits, cet ouvrage inscrit le drame de « el año de los tiros » dans une décennie de luttes locales tout en décryptant les stratégies et responsabilités des différents pouvoirs, compagnie minière, politiques, experts. Le conflit et le massacre conduisent à une réflexion sur le fonctionnement même du régime de la Restauration et, au-delà de l’Espagne, sur les comportements des populations et de l’ensemble des acteurs devant une catastrophe environnementale.