La formation du Mahāvastu et la mise en place des conceptions relatives à la carrière du bodhisattva

Couverture MONO195

La formation du Mahāvastu et la mise en place des conceptions relatives à la carrière du bodhisattva

Monographies / PEFEO 195

Date de publication
04-2017

Auteur publication

Les spéculations relatives aux buddha et aux bodhisattva s’épanouissent avec un remarquable dynamisme entre le ier s. et le vie s. de notre ère. Cette période dite « moyenne » ou intermédiaire du bouddhisme indien voit notamment l’affirmation progressive d’un nouveau courant, le Bodhisattvayāna, promouvant la voie du parfait Éveil. Le présent ouvrage retrace ces développements d’ordre « bouddhologique » au sein des milieux Mahāsāṅghika-Lokottaravādin, solidement implantés au Magadha et dans le nord-ouest de l’Inde. L’analyse historique se fonde sur une pratique philologique et consiste en l’étude de la formation et des vicissitudes du Mahāvastu, chapitre important de la « Corbeille de la Règle monastique » (Vinayapiṭaka) de cette école. L’examen de la formation de cette œuvre vaste et composite, retraçant la geste au long cours du Buddha « historique » Śākyamuni, passe nécessairement par l’examen de la tradition manuscrite et, en particulier, de l’unique exemplaire sur ôles du Mahāvastu, datant du xiie s. L’étude qui est au cœur de cet ouvrage s’adosse ainsi à la nouvelle édition annotée et à la traduction française de segments clés de l’œuvre. L’examen détaillé de ces sections textuelles fournit un point d’observation privilégié des pratiques éditoriales et discursives, mais aussi des doctrines ayant caractérisé l’influente école Mahāsāṅghika. Cet ouvrage ambitionne donc de participer au renouvellement de l’étude des ordres monastiques (nikāya), des corpus canoniques et de la sotériologie du bouddhisme indien.