Oléiculture et production d’AmphoreS en Turdétanie Romaine

Oléiculture et production d’AmphoreS en Turdétanie Romaine

Les objectifs scientifiques du programme OLEASTRO, qui succède au programme triennal PAEBR (2013-2015) du LabEx Archimede, consacré à la vallée du Genil, sont multiples et concernent la problématique générale des interactions entre les activités économiques et l’évolution de l’environnement.

Il s’agit d’appréhender sur la longue durée, à partir du cas spécifique de l’industrie potière de la vallée du Guadalquivir (province de Bétique), la partie du territoire du sud de l’Hispanie désignée par les auteurs grecs et latins sous le nom de Turdétanie, quelles ont été les stratégies de développement mises au point pour répondre aux stimulis d’une économie spéculative florissante liée en grande partie à la production et à la diffusion vers Hispalis (Séville) de l’huile d’olive contenue dans les amphores Dr. 20. L’huile a assurée pendant toute l’époque romaine, avec d’autres produits agricoles et les minerais, l’enrichissement des classes dominantes locales, selon un processus bien mis en évidence par F. Jacques, G. Chic Garcia et F. des Boscs notamment.