Ayn Soukhna

Ayn Soukhna

ʿAyn-Soukhna, dont le nom signifie en arabe «source chaude», se trouve sur la côte ouest du golfe de Suez, à une distance d’environ 120 km de la région du Caire. De très nombreuses inscriptions hiéroglyphiques, gravées sur les rochers, ont été découvertes en 1999 : elles signalent une occupation du site au deuxième millénaire av. J.-C. Les fouilles, entamées en 2001, ont révélé que des gisements de cuivre relativement modestes y ont été exploités, sans doute à une époque très ancienne. Le site a par la suite été régulièrement occupé à l’occasion d’expéditions se dirigeant vers des objectifs plus lointains, notamment les gisements de cuivre et de turquoise du Sinaï. Le développement actuel des travaux met en valeur l’existence d’un centre logistique important, aux fonctions multiples : installations portuaires, caches de bateaux dans les anciennes galeries de mines. L’aménagement touristique et industriel de la région menace le site, et donne aux travaux le caractère d’une fouille de sauvetage.