Amathonte

Amathonte

Située sur la côte méridionale de l’île, la ville antique d’Amathonte couvre une surface d’environ 40 hectares, ceinte d’un rempart dès l’époque archaïque, et entourée de nécropoles. La zone urbaine s’articule entre la colline de l’acropole, à l’ouest, et la ville basse, au sud-est. Établie au début du Ier millénaire av. J.-C., la ville fut le siège d’un royaume d’emprise locale jusqu’au début de l’époque hellénistique. Les fouilles de l’École française et du Ministère des Affaires Étrangères ont mis en lumière, sur l’acropole, un important sanctuaire consacré à la Grande Déesse de l’île, Aphrodite, ainsi qu’un établissement de type palatial, sans doute le siège des rois d’Amathonte. En outre, plusieurs éléments du rempart et un imposant port de guerre submergé ont fait l’objet de fouilles. La prospection du territoire a permis la découverte des deux des plus anciens sites néolithiques connus à Chypre, Parekklisha-Shillourokambos et Agios Tychonas-Klimonas. Les travaux se poursuivent, après quarante ans d’activités incessantes, avec une nouvelle fouille dans la ville basse, aux abords sud de l’agora, et un programme d’études topographiques sur l’ensemble du site.